Discussion:
amis de l'homme : Moniteur du règne de la justice
(too old to reply)
b***@gmail.com
2017-07-27 06:56:54 UTC
Permalink
Raw Message
Moniteur du règne de la justice : journal des "amis de l'Homme"
-----------
Il s'agit d'un journal bimensuel. Le journal nº5 de l'année 2000 est composé
de 4 pages de format journal standard.
Le journal mentionne comme fondateur F.L.A. Freytag. Ce dernier est décédé
en 1947.
22 route de Vallière
1236 Cartigny/Genève
téléphone : 00 41 22 756 12 08
Le journal est publié en français, en allemand, en anglais, en italien, en
espagnol, en portugais et en hollandais. L'abonnement annuel est de 6 Francs
suisses par an. Il faut rajouter 4 francs suisses pour les frais de port à
l'étranger.
L'éditeur principal est L'ange de l'éternel : nom suisse de la secte "Amis
de l'homme. Pour la Belgique : "Les amis de l'homme", 11 rue de la Bassette,
1330 Rixensart, bt.1. Pour la France, "Les amis de l'homme", 22 rue David
d'Angers, Paris XIX.
Le journal précise que Dieu "ne punit personne". On apprend pourtant très
rapidement qu'il existe une loi divine. Si l'homme enfreint la loi divine,
il tombe malade et peut mourir. Par contre, les maladies (bactéries et
virus) sont produites par les fautes des hommes. En clair, une épidémie est
la conséquence d'une morale déplorable. Les dérives racistes potentielles
d'une telle doctrine sautent aux yeux : ce sont les pays du tiers-monde qui,
pour des raisons de pauvreté, sont les plus vulnérables aux épidémies. A
contrario, ceux qui respectent les préceptes de la secte seront complètement
guéris et obtiendront "la vie éternelle". Mais selon les "amis", la terre
est à ce point corrompue que la mort est inéluctable.
La maladie serait une sorte d'indigestion consécutive aux excès de l'homme.
Évidement, nos "amis" se gardent bien de rappeler que c'est dieu qui a
instauré la punition de l'indigestion.
Le journal affirme que le "Message à l'humanité" (Freytag, 1922) est
indispensable pour comprendre la loi divine. La bible ne suffit pas.
La secte s'appuie sur une publication suisse émanant de psychiatres
"révisionnistes". Ces derniers nient l'existence du Trouble d'Hyperactivité
Avec Déficit Attentionnel (Thada) chez l'enfant. Cette maladie, bien connue,
est soignée actuellement par l'administration d'excitants. Les effets de la
chimiothérapie sont spectaculaires. Pour ces "psychiatres", il faut régler
les problèmes psychologiques et non utilisé des médicaments. Bref, c'est un
raisonnement aussi pertinent, scientifiquement parlant, que de dire que le
cancer peut être soigné par la psychanalyse.
La secte en conclut donc que c'est le non-respect de la loi divine qui est à
l'origine du trouble chez l'enfant. La prise de médicament est aussi une
entorse à la loi divine. Donc, les médicaments aggravent le mal des enfants.
Évidement, la secte n'a jamais vu d'enfant Thada avant traitement et pendant
traitement...
La secte soutient l'écologie. En somme, l'homme est surtout malade d'être un
homme. Son malheur serait d'essayer de comprendre par lui-même, plutôt que
d'accepter une doctrine toute faite. Ainsi, la secte en profite pour
stigmatiser science, éternelle rivale de la religion, qu'elle accuse d'être
à l'origine de bien des maux. L'homme est accusé de dégénérescence. Plus il
s'autonomise par rapport à la nature, par rapport à dieu, plus il
régresserait.
La secte s'indigne des dépenses de l'Église. Elle cible en particulier le
jubilé 2000. Le prix des chasubles (2240 FS pièce), des étoles (995 FS
pièce) et autres objets liturgiques leur semblent excessifs. La secte semble
particulièrement choquée de la vente d'un "parfait petit instrument
sadomasochiste" par l'Église : une réplique de la couronne d'épines de Jésus
(440 FS).
--
MORLHACH
http://www.cryogen.com/morlhach
http://www.morlhach.com.bi/
b***@gmail.com
2017-07-27 06:59:01 UTC
Permalink
Raw Message
Pour vous éviter des frais inutiles n'envoyez plus le journal à l'adresse suivante.
Bernard Bourgois
55 rue Nicolas MONNOM
6120 NALINNES BELGIQUE

MERCI

Loading...