Discussion:
La France en Action perd son procès contre Geoges Fenech!!
(too old to reply)
xenufrance
2008-11-21 09:49:04 UTC
Permalink
Des membres de "La France en action" condamnés pour poursuite abusive contre

Fenech

PARIS, 24 sept 2008 (AFP) - Trois membres de la petite formation politique
"La France en action", qui se proclame au-delà du clivage gauche-droite, ont
perdu jeudi le procès en diffamation qu'ils avaient intenté à l'ancien
député
UMP du Rhône Georges Fenech et été condamnés pour procédure abusive.
Durant la campagne des législatives, le 7 juin 2007, Georges Fenech, alors
président de la commission d'enquête parlementaire sur les sectes, avait
notamment affirmé que "La France en action" avait "des liens (...) avec des
organisations sectaires tels que l'Ordre du Temple solaire, le Mouvement
raëlien, la Scientologie, la kinésiologie, Moon et Krishna".
Trois candidats du parti attaqué, Christian Cotten, Thierry Becourt et Smaïn
Bedrouni, avaient alors assigné le député devant le TGI de Paris pour
diffamation et injure.
Jeudi, la 17e chambre correctionnelle a relaxé M. Fenech. Plus encore, elle
a condamné les trois parties civiles à lui verser un euro symbolique pour
procédure abusive.
En effet, ont considéré les magistrats, "une telle témérité apparaît
caractérisée dès lors que les débats ont montré que les parties
poursuivantes
reconnaissaient certains liens ou rapports avec des organisations à
caractère
sectaire".
En septembre, M. Fenech a été nommé président de la Miviludes, une mission
gouvernementale chargée d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements
à
caractère sectaire.

===

La France en Action est un quasi-parti politique composé d'un bon nombre de
gens utilisant des procédés de santé "parralèle", de sectaires patentés (il
s'en est présenté à Paris, à Lyon et dans nombre d'autres cantons).

Avec l'inénarrable Cotten, président d'un "parti" ayant obtenu 254 voix aux
européennes et ayant perdu un "quarantuple" procès contre divers Ministres,
députés et hommes politiques, ils avaient donc porté plainte contre M.
Fenech.


=========
stop-scientology
2008-11-21 11:40:40 UTC
Permalink
Post by xenufrance
Des membres de "La France en action" condamnés pour poursuite abusive contre
Fenech
PARIS, 24 sept 2008 (AFP) - Trois membres de la petite formation politique
"La France en action", qui se proclame au-delà du clivage gauche-droite, ont
perdu jeudi le procès en diffamation qu'ils avaient intenté à l'ancien
député
UMP du Rhône Georges Fenech et été condamnés pour procédure abusive.
Durant la campagne des législatives, le 7 juin 2007, Georges Fenech, alors
président de la commission d'enquête parlementaire sur les sectes, avait
notamment affirmé que "La France en action" avait "des liens (...) avec des
organisations sectaires tels que l'Ordre du Temple solaire, le Mouvement
raëlien, la Scientologie, la kinésiologie, Moon et Krishna".
Trois candidats du parti attaqué, Christian Cotten, Thierry Becourt et Smaïn
Bedrouni, avaient alors assigné le député devant le TGI de Paris pour
diffamation et injure.
Jeudi, la 17e chambre correctionnelle a relaxé M. Fenech. Plus encore, elle
a condamné les trois parties civiles à lui verser un euro symbolique pour
procédure abusive.
En effet, ont considéré les magistrats, "une telle témérité apparaît
caractérisée dès lors que les débats ont montré que les parties
poursuivantes
reconnaissaient certains liens ou rapports avec des organisations à
caractère
sectaire".
En septembre, M. Fenech a été nommé président de la Miviludes, une mission
gouvernementale chargée d'observer et d'analyser le phénomène des mouvements
à
caractère sectaire.
===
La France en Action est un quasi-parti politique composé d'un bon nombre de
gens utilisant des procédés de santé "parralèle", de sectaires patentés (il
s'en est présenté à Paris, à Lyon et dans nombre d'autres cantons).
Avec l'inénarrable Cotten, président d'un "parti" ayant obtenu 254 voix aux
européennes et ayant perdu un "quarantuple" procès contre divers Ministres,
députés et hommes politiques, ils avaient donc porté plainte contre M.
Fenech.
=========
Les sectes et les escrocs en instrumentalisant la justice montre leur
monstrueuse nocivité.

Un juge aprend lors de ses études à mesurer ses propos.

Déposer une plainte sans objet et dans le seul but de lancer des
campagnes de salissures devrait être condamné plus sévèrement.

JLB

Loading...